jeudi 28 février 2019

"Un monde formidable tome1" - Inio Asano

Inio Asano

De Inio Asano, éditions Kana, Manga, Quotidien, Thriller, 2006

Résumé :

L'auteur, Inio Asano, nous livre ici une fresque complexe de la société japonaise contemporaine au travers de petites histoires courtes, mais complètes qui abordent le malaise de la jeunesse urbaine, ses difficultés dans la vie de tous les jours et ses aspirations si lointaines de son quotidien.
Un récit lucide, où se mêlent ironie et cynisme, avec pour arrière-plan, une société par trop réglée et conventionnelle à l’heure où les repères s’estompent.
"Un monde formidable" est un manga d’auteur au dessin réaliste subtilement mis au service d’une œuvre très attachante, parsemée de passages poétiques.

Mon avis :

    Inio Asano nous présente différents personnages qui n'ont rien d'extraordinaire, vivant dans un quotidien qu'ils cherchent à fuir d'une certaine manière. Pour certains, les rêves sont loin, et il faut penser au futur. Des étudiants qui, selon leur classement aux examens d'admission à l'université pourront choisir différentes voies. Le harcèlement scolaire, capable de changer la vie à la victime autant qu'à l'auteur, mais de façon dérangeante pour ce dernier. Des tranches de vie dans un quotidien où les codes de conduite sont dictés par la société.

    J'aime beaucoup le travail d'Inio Asano. J'aime autant les thèmes qu'il aborde dans ses mangas que la qualité de ses dessins. Ces petites histoires courtes sont reliées entre elles par des détails. Le fil conducteur n'est pas clair, mais on comprend que l'ensemble est destiné à critiquer la société japonaise et ses normes exigeantes. Les premiers à en souffrir : la jeunesse japonaise qui prépare tout jeune déjà l'entrée en établissement supérieur en travaillant sans relâche.

    Bien sûr, c'est trop court, mais uniquement parce que la curiosité est titillée et qu'on a envie de savoir ce qu'il va se passer plus tard et comment va tourner leur avenir. Il y a beaucoup de tristesse, beaucoup d'interrogation.
    Les dessins sont vraiment agréables, le trait est fin, l'ensemble est très réaliste et on se perd parfois dans la contemplation de certaines planches : on se perd face au dessin d'un couple devant un grand arbre si poétique. Une double page représente deux lycéens sur le toit du lycée, l'un est adossé, l'autre au téléphone. Tout se déroule en 8 planches : et le plus important n'est pas le dialogue au téléphone, mais les détails du dessin.

    J'aime l'audace du mangaka autant que son coup de crayon. Car il n'est pas évident d'aborder des événements parfois traumatiques. Le lecteur n'a pas forcément droit à une solution ou la résolution de tout le problème. Il ne s'agit que de tranches de vie, comme si on passait dans la rue et qu'on était témoin d'une scène.

En bref :


Un tome qui met en évidence les difficultés de la jeunesse japonaise face aux contraintes de la société. Un coup de crayon agréable pour des tranches de vie des plus intéressantes.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire