dimanche 3 février 2019

"Orange tome 6" - Ichigo Takano

D'Ichigo Takano, éditions Akata, Manga, 2018.

Résumé :

Suwa, adolescent populaire et généreux, reçoit le matin de la rentrée scolaire, un curieux courrier… Un courrier de lui-même, venu de dix ans plus tard dans le futur ?! Dans cette lettre sont décrits tous les évènements qui vont se dérouler dans les mois qu'ils viennent. Très vite, l'adolescent comprend qu'il va devoir faire un sacrifice : renoncer à son amour, pour sauver un ami et le bonheur de celle qu'il aime.

Dix ans plus tard, dans une réalité devenue autre… Kakeru n'a pas pu être sauvé. Naho, hantée par le décès de celui qu'elle aimait, se referme dangereusement sur elle. Au détour de la vie, Suwa la recroise à nouveau. Entre amertume, bienveillance et regret, quel est le quotidien de celui qui, hanté par ses regrets, aurait pourtant été prêt à tout s'il avait connu le drame qui s'annonçait ? Pourra-t-il, cette fois-ci, sauver le cœur de celle qu'il aime ?

Mon avis :

    Suwa est un ami de Kakéru. Malgré tous ses efforts à lui, Naho et leurs amis, son ami n'a pu être sauvé. La lettre qu'il reçut adolescent de son lui futur n'a pas pu éviter le pire. Plusieurs années sont passées, l'auteur s'intéresse ici à Suwa, aux questions qu'il a pu poser, à la relation qu'il tisse doucement avec Naho, aux sentiments qui sont les siens, fidèles à ce qu'il a toujours été.

    J'avais pris plaisir à lire Orange il y a plusieurs mois déjà. J'ai tout autant de plaisir de découvrir ce nouveau tome. Ichigo Takano n'avait pas prévu de suite à la base, mais il avait encore des choses à dire sur ses personnages. La lecture est légère, rapide.

    Les dessins sont toujours aussi beaux, les visages délicats, les yeux toujours aussi expressifs. Il y a énormément de case où le regard tient une place importante. L'auteur parvient à y faire passer un ensemble d'émotion et malgré la légèreté du thème, on parle aussi de courage, de faire face à ses propres émotions. Retrouver les personnages après une telle fin sur le 5e tome semble dangereux, mais l'ensemble est plutôt réussi. Petit bémol sur l'agencement des cases et la chronologie où l'on se perd un peu au début entre ce qui est le passé, le présent, l'espoir. Personnellement, je ne prends pas ce tome comme une "suite". L'histoire d'Orange est suffisante en 5 tomes très bien construits.

En bref :

Un tome réussi où on revoit les évènements du point de vue de Suwa.
Des dessins toujours aussi agréables.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire