dimanche 24 septembre 2017

"Le maitre des livres T11" - Umiharu Shinohara


D'Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2017, Manga.

Résumé : 

Shôta, l’un des jeunes habitués de “La rose trémière”, a depuis quelque temps une attitude étrange. Il semblerait que ce soit à cause de ce que lui aurait dit l’un de ses camarades d’école… Un onzième tome rempli de tracas et de joie, où les protagonistes débattront sur la façon de devenir un adulte et un grand frère !!

Mon avis : 

    Ah, quel plaisir de plonger à nouveau dans ce manga et au sein de cette bibliothèque pour enfant.
Dans ce tome, deux sujets importants y sont abordés.

    Le premier est le lien à l'autre : un papa accompagne son enfant à la bibliothèque. Sa compagne est partie car elle ne supportait plus qu'il soit aussi souvent dans des bars à hôtesses ou à discuter avec celles-ci. Nous sommes au Japon, les mœurs y sont différentes et il n'est pas rare d'y voir des "salary men" se détendre à la fin de la journée dans ces bars. Cependant, leur petit garçon est très en colère contre son père. L'histoire proposée d'Ernest Thompson Seton va lui permettre de relativiser la situation et de la voir d'un autre œil.

    En second plan, nous avons Shôta, qui fréquente la Rose Trémière, est en plein doute lorsque, ayant lu une histoire, il souhaite approfondir le sujet. Grandir, devenir adulte occupe les pensées de l'adolescent : et si, alors qu'il aimerait lire autre chose, il ne trouve plus de plaisir à lire de la littérature pour enfant ? Car il n'y a rien d'inutile à lire de la littérature pour enfant : on garde toujours quelque chose de nos lectures

    Umiharu Shinohara propose toujours des événements différents, permettant aux personnages de gagner en maturité et également en complexité. Depuis quelques tomes déjà les sujets traités sont plus poussés et nécessitent plusieurs chapitres pour être résolus.
    On prend un vrai plaisir à découvrir la littérature enfantine. Je me rends compte que je ne connais pas certains classiques, mais cela permet également de s'ouvrir à ceux d'autres cultures. Non la littérature enfantine n'est pas faite que pour les enfants. Etant maman, c'est un plaisir de partager des histoires avec mon loulou.

En bref : 

Un manga que j'adorerais lui faire découvrir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire