mercredi 7 février 2018

"Le maitre des livres T14" - Umiharu Shinihara


De Umiharu Shinihara, Komikku éditions, décembre 2017, Manga, Livre.

Résumé :


Le Maître des livres est une bande dessinée adulte, enrichissante et passionnante, qui porte beaucoup plus loin que le simple divertissement. Avec son approche sensible, ses personnages attachants, sa narration et ses dessins faciles d’accès, ce récit a tout pour plaire. Bien loin des clichés du manga, cette histoire vous donnera à coup sûr envie de lire ou relire un des chefs-d’œuvre de la littérature mondiale.

Mon avis :

    Il y a toujours un véritable plaisir à retrouver les aventures de la bibliothèque pour enfant "La rose trèmière". Leur humour, leur amour du partage littéraire nous font toujours passer un bon moment. Et mine de rien, il est agréable de redécouvrir des classiques de la littérature enfantine : on voit la morale d'un autre œil maintenant que nous sommes adulte. Et je ne boude pas mon plaisir à me noter les titres que j'aimerais faire découvrir progressivement à mon fils.

    Dans ce tome, la patronne de la bibliothèque a des soucis de santé et se retrouve hospitalisée. Miyagawa lui rend visite, moment propice à l'échange et à la confidence sur sa vie amoureuse et son ex. Il va d'ailleurs rencontrer cette dernière, et se rend compte en parallèle que l'ensemble des employés sont plus affectés qu'il n'y parait par l'hospitalisation de leur patronne, Mikishiba le premier.

    Encore une fois, charmée et ravie de me plonger dans cet univers : la qualité des dessins est toujours présente, particulièrement sur la retranscription des émotions. Les traits sont fins, il y a de la délicatesse dans plusieurs coups de crayon. J'apprécie particulièrement ce style.
    Quant à l'histoire... Elle gagne en maturité. Miyagawa que je trouvais peu présent dans les précédents tomes, hormis en arrière-plan, est ici bien plus présent, avec une problématique sur sa relation passée qui vient lui rendre visite au sein même de son nouveau havre de paix.

    Je me faisais une réflexion dernièrement : c'est l'un des rares mangas avec autant de texte qu'il m'a été donné de lire. Peut-être avez-vous eu aussi ce sentiment ?

En bref :

Un tome qui ne déçoit pas dans sa forme et le traitement des personnages. Pas de précipitation, du plaisir dans la lecture.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire