samedi 18 juin 2016

"Ekhö monde miroir. Tome 1 New York" - Arleston et Barbucci





De Scotch Arleston et Alessandro Barbucci, éditions France Loisirs, première édition chez Soleil Productions en 2013, BD, Aventure, Heroic fantasy.



Résumé :

Quand Fourmille prend son avion pour New York, elle est loin de s’imaginer que son voyage va prendre un tour étrange. Au milieu du vol, elle est abordée par une étrange créature qui lui demande si elle accepte l’héritage d’une tante disparue depuis 20 ans. Et après qu’un éclair ait touché le 747, c’est à bord d’un dragon qu’elle atterrit à New York. Elle découvre alors un monde complètement décalé, où tout est semblable à la Terre, mais tellement différent. Ici, pas d’électricité, et c’est dans un Manhatan d’heroic fantasy qu’elle se trouve plongée. Au cœur de l’intrigue, une race étrange, les Preshauns, qui semblent dominer cet univers parallèle, Ekhö.


Mon avis :

    Une couverture au ton chaud, agréable, une demoiselle aux attributs, disons le généreux posant devant un grand Dragon, avec en arrière-plan une tour d’immeuble qui nous semble familière. Une couverture qui donne envie d'être curieux.
    Fourmille fait la connaissance d'un écureuil étrange dans le vol qui l'emmène pour New York. Elle est la seule à voir et entendre ce petit être. Mais alors qu'il lui apprend qu'elle est l'héritière de sa tante et qu'elle accepte la succession, l'avion s'ébranle, et elle se retrouve à bord d'un dragon étrange en compagnie de son voisin de bord qu'elle avait agrippée de toutes ses forces pendant les perturbations.

    Mêlant enquête et aventure dans un univers onirique, le lecteur sera tout d'abord charmé par la qualité des illustrations. Les couleurs sont chaudes, les courbes des dessins agréables et les détails sont réalisés avec précision. C'est d'ailleurs ce dernier point qui m'a attiré l’œil : sur une planche, les personnages principaux sont bien dessinés, mais derrière eux, pas de plan figé et inexpressif, bien au contraire : de la vie et du spectacle.
    Bien sûr, les demoiselles sont très jolies et aux courbes défiant les mannequins de notre réalité par leurs courbures avantageuses. Mais la femme n'est pas juste ici en potiche : Fourmille est un personnage complexe, complet et surtout l'intrigue tourne autour d'elle. Quant aux différents personnages que nous rencontrons, ils sont tous très bien réalisés, et les planches mettent en avant leur personnalité : douce ou robuste.

    Une allure steampunk qui est à l'honneur : une immense ville ressemblant à New York mais sans l'être et qui fonctionne avec des codes et règles bien établies, sans électricité, aidés de machine étrange. Mais plus encore, qui sont ces étranges "écureuils" nommés les Preschauns ? Une sacrée curiosité lorsqu'on les découvre dans la BD avec des envies de connaitre ce qui va arriver à nos personnages dans les futurs tomes ! La série est en cours, et il existe déjà cinq tomes. Un scénario bien mené, curieux, original et qui donne une place avantageuse à l'imagination débordante de l'auteur.


En bref :

Une BD soignée mêlant aventure onirique, fantasy et humour. Les planches sont travaillées avec autant de soins que la personnalité des personnages. Une histoire qui ne fait que commencer, mais on en regrette déjà la rapidité de lecture, car on en veut plus !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire