lundi 18 mars 2019

"Et si les chats disparaissaient du mond..." - Genki Kawamura


De Genki Kawamura, éditions Pocket, Roman, Fantastique, 2018

Résumé :

A 30 ans, le narrateur de ce livre apprend par son médecin qu'il est condamné. Il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre. Aussi, lorsque le Diable, cet étonnant visiteur en short, lui propose un marché, n'hésite-t-il pas longtemps. Les clauses du contrat ? Effacer, à chaque jour que Dieu fait, une chose de la surface de la Terre lui vaudra vingt-quatre heures de vie supplémentaires… Les téléphones, les montres : jusqu'ici, c'est à qui perd gagne… Mais lorsque le Diable lui propose de supprimer les chats, sa vie va basculer une deuxième fois…

Mon avis :

    Durant une consultation médicale, le narrateur apprend qu'il est condamné. Il ne lui reste que quelque temps à vivre. En sortant, il faut du temps pour encaisser la nouvelle et se rendre compte que son quotidien vient de changer irrémédiablement. C'est alors que le Diable apparaît chez lui pour lui proposer un marcher : vêtu d'une chemise à fleur et ressemblant trait pour trait au narrateur, il lui propose de gagner une journée de vie en retirant de l'existence une chose. Mais c'est le diable qui choisit ce qui va disparaître. Une montre, un téléphone, c'est encore envisageable. Mais lorsque le Diable lui proposera d'effacer l'existence des chats, le narrateur se devra de faire un choix décisif…

    Un livre qui tape dans l'œil uniquement parce qu'il y a un chat sur la couverture ? Aucune preuve, hormis savoir que j'aime à la fois les chats et la littérature japonaise. Blague à part, c'est un roman court, un conte initiatique ou une réflexion sur la vie et sa valeur. Résumer ainsi, il y a de quoi sourire, et quelques dialogues s'y prêtent d'ailleurs. La rencontre avec le Diable, se rendre compte que ce qui arrive est réel. Genki Kawamura nous propose une histoire riche, le pacte avec le diable ayant été mainte fois traité dans la littérature ou le cinéma. Mais être responsable de la suppression d'éléments contre un jour de vie supplémentaire ? Se faire juge et partie, peser le pour et le contre, prendre le temps de la réflexion.

    Mais l'histoire, bien qu'elle s'articule autour de ce pacte avec le diable, est une véritable réflexion sur la valeur de la vie, le monde qui nous entoure, le sens même qu'on peut donner à la sienne. C'est l'occasion pour le narrateur de se remémorer son passé, sa mère et son père, les relations familiales compliquées, le décès de sa mère, les chats qui ont fait leur entrée dans leur vie et comment ils l'ont changé. Et puis à l'aube de la mort, avons nous tout réalisé ? Allons-nous quitter la Terre en ayant accompli ce que nous voulions ?

    Le livre se lit avec fluidité, sans empressement, la traduction permet de s'immerger complètement dans l'histoire, comme si nous en étions le héros et donner une dimension encore plus personnelle à ce genre de lecture. Je ne vais pas dire que ce livre à changer ma vie, il nous remet à la place de simples mortels. Quant à décider ou non de faire disparaître les chats de monde… J'ai fait mon choix.

En bref :

Une belle lecture, avec un brin d'humour et beaucoup de réflexion sur le sens de la vie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire