mardi 16 janvier 2018

"Quand je marche en forêt" - Mickaël El Fathi et Toni Demuro


De Mickaël El Fathi, Illustré par Toni Demuro, éditions Les Minots, 2016, Jeunesse, Animaux, Nature.

Résumé :

Une découverte des animaux de la forêt, avec pour guide une petite fille curieuse de la nature.

Mon avis : 

 
    La nature a été de tout temps source d'inspiration constante pour les artistes, mais aussi les enfants et adultes. Elle apaise, nous rend curieux et permet de profiter du bruit du vent dans les cimes des arbres, de l'odeur du bois, de la végétation et du calme. Nous vivons dans une société en perpétuel mouvement et ce calme nous fait du bien. Nous aimons les ballades en forêt, et mon fils y a découvert l'un de ses jeux favoris : se cacher derrière les arbres ou y retrouver son papa tel un détective. 



    Autant dire que oui, la forêt inspire. Mickaël El Fathi et Toni Demuro nous invitent à voyager dans cette forêt, accompagnant l'aventure d'une petite fille. S'ennuie-t-elle lorsqu'elle marche en forêt ? Transformée en cerf, elle arpente la forêt et sa densité. En hibou, elle découvre, vu du ciel, la diversité du lieu. En Renard puis en chenille, elle se transforme, découvre la façon de vivre et d'exister de l'animal. Comment peut-elle s'ennuyer en si bonne compagnie ? En arpentant la forêt, elle en découvre la multiplicité et la beauté.   

    


    Ce livre est une ode à l'imaginaire des enfants. La petite fille prend la place des animaux, se déplace et pense comme eux. Quel enfant ne l'a pas ainsi rêvé ? La forêt, de par sa grandeur, est un environnement mêlant excitation et peur. Peur de l'inconnu, mais curiosité insatiable de ce qu'elle contient. Mon fils a suivi chaque page, m'arrêtant parfois pour me montrer qu'il sait faire le hibou ou sauter comme le lapin.




    Les textes sont courts et se laissent habiller par des dessins superbes, colorés, frais, mais surtout très réalistes. Le jeu d'ombre permet d'imiter les pelages, les textures.
    Enfin, le choix des couleurs est un bel hommage à la forêt : multiple, mais plutôt proche des couleurs automnales. Cela fait de cet album une belle pause à partager avec son enfant.

En bref :

    Un livre à mettre entre toutes les mains, des petites au plus grandes. Un jeu de couleur parfait habillant un texte simple et facile à comprendre pour un enfant. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire