vendredi 19 janvier 2018

"Charles à l'école des dragons. Livre et cahier d'activités" - Alec Cousseau et Philippe-Henri Turin

D'Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin, aux éditions Seuil Jeunesse, 2010, Jeunesse, Album.

Résumé :

À l'école des dragons, on apprend à voler et à cracher du feu. Sauf quand on s'appelle Charles et qu'on préfère écrire des poésies...
Dans cette nouvelle édition brochée, Charles à l'école des dragons s'accompagne d'un bloc de dessin et de coloriages. Au fil d'activités ludiques, l'enfant : retrouve son personnage préféré dans des scènes inédites en noir et blanc ; fait travailler son imagination en dessinant des personnages et des décors ; apprends à reproduire les amis de Charles (la mouche, Kiwi le poussin) grâce à la méthode des

Mon avis :

 
    Voici un livre qui n'est pas qu'un livre. Il est accompagné d'un cahier d'activité. À la fois une pause lecture, et de quoi poursuivre l'aventure avec mon petit loup.

    9 avril 1821. Au sommet d'une montagne, un couple de dragon veille leur œuf. Ce jour-là naît Charles : un joli petit dragon jaune et bleu aux ailes et aux pieds immenses. Il grandit entouré de la bienveillance et de l'amour de ses parents. "Le plus beau" aux yeux de ces derniers. Arrive la rentrée des classes : Charles doit apprendre à cracher du feu et à voler. Mais dans sa classe, ses camarades se moquent de la taille de ses pieds et de ses ailes, de son incapacité à cracher du feu. Il ne brûle pas ses cahiers, il les remplit de poésie. Attristé, il se dirige vers un volcan. Celui-ci entre en éruption et projette le jeune dragon au loin dans les airs. Sa rencontre avec une petite mouche lui fera déployer ses grandes ailes.

    Le livre est superbe, l'histoire pleine de réflexions. La première double page est remplie de dragons colorés, entremêlés et superbement dessinés. Un plaisir pour les enfants, tant ils peuvent découvrir tous ces animaux. Le petit Charles est adorable et on est rempli d'empathie pour lui. Il n'est pas parfait, loin de là : entre ses grands pieds et ses grandes ailes. Il éprouvera même des difficultés à l'école, car ses copains se moquent de lui. Et plus encore, car sa passion est la poésie. Tout est réuni pour parler à nos enfants de la différence et de l'acceptation de soi.

    Car c'est cela la force de ce livre : parler de différence. Tous les dragons sont des dragons, mais ils sont tous différents : certains plus grands, plus petits, aux couleurs variées. Le fait que tous les camarades se moquent de Charles permet aussi d'expliquer le harcèlement. Mon fils a adoré Charles. Il l'a trouvé beau, gentil et "qu'il avait beaucoup de chance d'avoir d'aussi grandes ailes", et que "s'il ne sait pas voler, c'est parce qu'il est encore trop petit". La vérité sort de la bouche des enfants.

    Les dessins sont superbes, travaillés et remplis de détails. L'ensemble forme une histoire riche, facile à comprendre et qui permet d'échanger avec nos petits. Un conte initiatique développant l'imaginaire de l'enfant, abordant des thèmes durs, mais qui aident l'enfant à s'accepter. L'univers est chaleureux, recherché, invitant au rêve.
Ce livre est une belle entrée en matière pour le fantastique, univers que je lis très peu à mon fils, mais qui donne envie de renouveler.

"Le monde est si moche, Cher Papa, Chère Maman,
Regardez l'horizon et dites-moi si je mens.
Ignobles cieux, horribles monts, vilaines vallées,
Tant de misère et de laideur, c'est dur à avaler..." Charles

    Quant au cahier d'activité ? Je le trouve intéressant, permets à l'enfant de poursuivre l'aventure. Mon fils n'aime pas le coloriage, mais il aime la peinture. Chose faite, nous avons utilisé les crayons "aquarelables" et nous avons poursuivi notre moment à deux.

Recommandé pour les 6/9 ans. 

En bref :
Un très beau voyage à partager en famille, des pages superbes où se perdre. Un cahier d'activité aidant à continuer l'aventure.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire